Le Bulletin de l'OPSAC

Le Bulletin de l'OPSAC - numéro 9, novembre 2010

La Fête de la culture attire des centaines de milliers de personnes!

La première édition de la Fête de la culture a été couronnée de succès. Durant trois jours en septembre, des centaines de milliers de Canadiens ont célébré les arts et la culture dans leur collectivité de manière originale. Ils ont participé gratuitement à des cours, à des démonstrations, à des expositions et à des visites en coulisse, tous conçus pour susciter une participation accrue du public aux arts et à la culture.

En tout, plus de 700 groupes artistiques, organisations et municipalités ont organisé 4 500 activités, faisant de la Fête de la culture 2010 le plus gros événement en son genre dans l’histoire du Canada.

« La première édition de la Fête de la culture a connu un succès retentissant, affirme Antoni Cimolino, président du comité organisateur national de la Fête de la culture. Des Canadiens de tous les coins du pays ont profité d’une énorme variété d’activités.»

L’an prochain, les activités se tiendront du 30 septembre au 2 octobre 2011.

L’Ontario investit 27 millions dans les arts

En septembre, le gouvernement de l’Ontario a annoncé la création d’un Fonds d’investissement dans les arts au montant de 27 millions de dollars sur trois ans. Ce fonds servira à soutenir les organismes artistiques sans but lucratif qui reçoivent déjà un soutien opérationnel de la part du Conseil des arts de l’Ontario (CAO).

« Notre gouvernement est fier de célébrer le secteur des arts et de la culture de la province », a déclaré l’honorable Michael Chan, ministre du Tourisme et de la Culture. Le nouveau Fonds d’investissement dans les arts aidera nos organismes artistiques à poursuivre leur travail contribuant à l’enrichissement de nos collectivités et au renforcement de notre économie. »

Le CAO, qui gèrera le fonds, ajoutera une contribution de 1,1 million de dollars qui sera affectée aux éditeurs de livres et de magazines de langue française et de langue anglaise.

Financement des arts en Colombie-Britannique

Le BC Arts Council a obtenu un nouveau financement de 7 millions de dollars le 1er septembre. En effet, le gouvernement provincial a annoncé que le Conseil administrerait une partie du fonds 2010 Sports and Arts Legacy totalisant 10 millions de dollars. Quelques jours plus tard, le Conseil a approuvé le financement d’un certain nombre de nouveaux programmes, notamment un programme d’innovation, un programme en matière de capacité et de viabilité,  et un programme qui aidera les organismes à embaucher des étudiants des programmes d’enseignement coopératif.

Les 7 millions destinés aux arts et à la culture en 2010 porteront le budget du BC Arts Council à 16 millions de dollars. En 2009, le budget total s’élevait à 19,5 millions de dollars.

Haut de la page

Nouvelles de l'OPSAC

Les activités artistiques attirent plus 200 000 personnes dans les TNO

Deux événements majeurs dans la communauté artistique des Territoires du Nord­Ouest se sont associés pour attirer un nombre impressionnant de participants. Plus de 200 000 personnes ont afflué aux activités de la NWT Arts Week à la mi-septembre, puis à l’exposition Passages migratoires qui présente l’art et le design autochtones du Nord québécois.

Les activités de la NWT Arts Week étaient organisées dans le cadre de la Fête de la culture et ont donné aux créateurs l’occasion d’exposer leurs œuvres et aidé la communauté artistique à démontrer la valeur sociale et économique des arts.

L’exposition Passages migratoires, qui est à l’affiche jusqu’à la fin novembre, présente des objets fabriqués à la main qui combinent le savoir-faire autochtone traditionnel et le design contemporain.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse fait appel à la communauté artistique

En septembre et en octobre, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a mené une consultation auprès des personnes qui participent au secteur créatif ou qui s’y intéressent concernant le rôle que doit jouer le gouvernement pour soutenir et encourager les activités artistiques et culturelles.

Un rapport sommaire de cette consultation sera présenté au ministre du Tourisme, de la Culture et du Patrimoine plus tard cet automne. Ce rapport constituera une ressource pour aider le gouvernement à élaborer une stratégie des arts qui répond aux besoins de la communauté des créateurs de la Nouvelle-Écosse.

Le CAM met l’accent sur l’avenir

Le Conseil des arts du Manitoba (CAM) procèdera au cours de l’automne et de l’hiver à un exercice de planification stratégique intitulé Accent sur l’avenir. Les membres du Conseil tiendront de vastes consultations auprès de personnes, d’organismes et de groupes communautaires, et ils se serviront de leurs constatations pour orienter les priorités, la gestion et les services dans le futur.

Le CAM espère faire connaître les résultats de ces consultations — ainsi qu’un plan pour les trois à cinq prochaines années — au printemps.

Le Conseil des Arts du Canada dévoile son plan stratégique, tient l’APA

Le Conseil des Arts du Canada a tenu sa réunion de planification annuelle (APA) 2010 à Toronto le 20 octobre. Le point saillant de l’événement était la diffusion du plan stratégique 2011­2016 du Conseil des Arts, Resserrer les liens.

Resserrer les liens ajoute aux cinq orientations énoncées dans le plan stratégique précédent trois thèmes : synergie, technologie et engagement du public. Ce plan stimulera les efforts du Conseil pour favoriser les interactions entre la communauté des arts et le public canadien.

Planification d’entreprise au Conseil des Arts du Canada

Le Conseil des Arts du Canada a lancé officiellement son processus de planification d’entreprise pour 2011­2016 cet automne. Le plan d’entreprise du Conseil des Arts, qui décrira les objectifs et les stratégies liés à la mise en œuvre du plan stratégique, sera rendu public au printemps.

Haut de la page

Nouvelles concernant le personnel de l’OPSAC

Bienvenue au nouveau président au Conseil des arts du Nouveau-Brunswick

À l’occasion de son assemblée générale annuelle du 11 septembre, le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick a désigné Tim Borlase, de Moncton, comme nouveau président.

Tim Borlase est le directeur de l’École des arts de la scène du Capitol et il fait partie du conseil d’administration de la Conférence canadienne des arts. Ayant habité le Labrador pendant de nombreuses années, il a reçu l’Ordre de Terre-Neuve et du Labrador, et il a obtenu un doctorat honorifique de la Memorial University pour son travail dans le domaine de l’enseignement des arts.

Le CPSPG nomme une nouvelle coordonnatrice de la liaison communautaire

Le Centre du patrimoine septentrional Prince­de­Galles (CPSPG) a nommé Debbie Matheson à titre de nouvelle coordonnatrice de la liaison communautaire. Dans son nouveau rôle, Debbie fera la promotion des services de proximité et misera sur les partenariats entre les résidents des communautés et les organismes artistiques et culturels dans les Territoires du Nord­Ouest.

Autrefois à l’emploi du ministère du Patrimoine canadien, Debbie a dirigé les programmes de financement destinés à soutenir les initiatives dans les domaines des arts, de la culture et du patrimoine dans le Nord canadien.

Le CALQ nomme un directeur par intérim des arts visuels, des arts médiatiques et de la littérature

Réjean Perron est le nouveau directeur des arts visuels, des arts médiatiques et de la littérature du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

À l’emploi du CALQ depuis près de quinze ans, Réjean Perron a œuvré dans la révision et la gestion de programmes, et il a représenté le bureau culturel dans de nombreuses activités nationales et internationales. Son nouveau mandat sera d’un an.

Mark Phipps est le nouveau président de la FAA

La Fondation des arts de l’Alberta (FAA) a procédé à la nomination de Mark Phipps à titre de nouveau président. Mark possède un solide bagage en entrepreneuriat, en gestion et en finance. Il a été président de l’Alberta Performing Arts Stabilization Fund et il était représentant du public au sein du conseil d’administration du Bow Valley College. En 2005, il a reçu l’Alberta Centennial Medal pour son bénévolat.

Cinq nouveaux membres au BC Arts Council

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a comblé un certain nombre de postes vacants au sein du BC Arts Council le mois dernier. Le ministre de la Culture et des Arts, Kevin Krueger, a annoncé que le président par intérim, le Dr Stanley Hamilton, qui avait assumé ce rôle après le départ de Jane Danzo pendant l’été, poursuivra à titre de président permanent du conseil. Jackson Davis, ancien acteur de la télévision, le secondera à titre de vice-président.

Outre ces nominations, le conseil a nommé trois nouveaux membres : Merla Beckerman, Gordon Harris et Lori Marchand.

Bienvenue à la nouvelle agente de Partenariats et réseau de l’OPSAC

Cet automne, Melanie Yugo s’est jointe à l’équipe de l’OPSAC à titre d’agente de Partenariats et réseau. Dans son nouveau rôle, Melanie collaborera avec les membres de l’OPSAC dans un certain nombre de domaines, notamment les communications, la recherche et l’analyse ainsi que le perfectionnement professionnel et la formation du leadership. Melanie amène à l’OPSAC plusieurs années d’expérience en politiques et en recherches, et elle est titulaire d’une maîtrise en identité créative de la London School of Economics. Elle est aussi une artiste et productrice d’événements.

Les membres de l’OPSAC peuvent communiquer avec Mélanie par courriel ou par téléphone au 800-263-5588, poste 5144.

Kelly Wilhelm en affectation spéciale, puis en congé de maternité

Kelly Wilhelm, coordonnatrice au Secrétariat de l’OPSAC, est sur le point de prendre une pause prolongée. Le 22 novembre, elle prendra une affectation temporaire pour coordonner et rédiger le nouveau plan d’entreprise du Conseil des Arts du Canada. À la mi-janvier, elle commencera son congé de maternité.

Claude Schryer remplacera Kelly. Il est actuellement coordonnateur au Bureau Inter-Arts du Conseil des Arts du Canada, Division des disciplines artistiques. Il commencera ses nouvelles fonctions le 16 novembre et on pourra le joindre au 800-263-5588, poste 5142.

Changements de personnel dans les disciplines artistiques au Conseil des Arts du Canada

Faisant suite au départ de Nicole Doucet, en septembre, Anne Valois (chef, Service de la danse) assume le rôle de directrice par intérim de la Division des disciplines artistiques. Ellen Busby (agente de programme, Service de la danse) assume maintenant le rôle de chef par intérim, Danse.

Haut de la page

Pratiques exemplaires en matière de gouvernance – orientation des membres des conseils d’administration

Note aux lecteurs : Cet article est le quatrième d'une série qui traite des pratiques exemplaires en matière de gouvernance pour les conseils des arts. Nous remercions le Conseil des Arts du Canada d'en avoir fourni le contenu. D'autres articles concernant la gouvernance seront présentés dans les prochains numéros du Bulletin de l'OPSAC. Si vous désirez obtenir un exemplaire du document Best Practices in Board Orientation du Conseil des Arts du Canada, envoyez un courriel à Melanie Yugo, agente des partenariats et réseaux.

Un programme d’orientation bien conçu destiné aux nouveaux membres est un élément essentiel d’une gouvernance efficace de tout conseil d’administration. Un programme officiel au contenu bien structuré fournit aux nouveaux membres des conseils d’administration l’information dont ils ont besoin pour remplir leurs rôles et favorise l’établissement de solides relations de travail entre les membres.

Tout bon programme d’orientation destiné aux nouveaux membres devrait inclure certains des éléments suivants :

  • séance d’information avec le président et le directeur général ou PDG, suivie d’une séance avec des cadres supérieurs;
  • revue de l’historique, de l’évolution et des objectifs à court et long termes de l’organisme;
  • analyse des défis auxquels fait face l’organisme et de toutes nouvelles tendances qui pourraient en influencer la gouvernance.

Les programmes d’orientation à l’intention des nouveaux membres devraient être complétés de manuels destinés aux conseils d’administration, contenant des renseignements importants sur l’organisme ainsi que sur la structure et le fonctionnement du conseil d’administration.

Voici quelques conseils pour la préparation de tels manuels :

  • Ne pas inclure trop d’information. Éviter les répétitions et toujours proposer un résumé des documents plus longs.
  • Présenter le matériel d’une manière structurée, au moyen d’une table des matières et de sections clairement définies.
  • Dater tous les documents et veiller à ce que leur contenu demeure d’actualité.
  • Diriger les lecteurs vers le site Web où ils pourront trouver plus de renseignements d’orientation.

Une séance d’orientation sera organisée à l’intention des nouveaux membres des conseils d’administration de l’OPSAC dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle. Si vous êtes intéressés à y participer mais n’avez pas encore confirmé votre présence, veuillez envoyer un courriel à Melanie d’ici le 10 novembre.

Haut de la page

Une culture canadienne, est-ce important?

Dans un article paru récemment dans le Toronto Star, la journaliste Kate Taylor se demande si la notion de culture canadienne distinctive est importante. Si c’est important, elle se demande comment on devrait la définir. Elle affirme que si les Canadiens veulent une culture populaire, ils devront démontrer leur talent et leur créativité, mais par-dessus tout montrer qu’ils croient passionnément en l’importance de notre culture et au fait que nous devons en produire une partie nous-mêmes.

Kate Taylor s’oppose avec conviction à l’idée que la géographie n’a pas d’importance. Selon elle, l’idée que les gens se définissent par leurs intérêts plutôt que par leur appartenance à une nation n’a pas de valeur. Le lieu a de l’importance, il façonne la structure de votre vie quotidienne.

L’auteur conclut que la culture canadienne est importante, mais prévient qu’il ne sera pas facile de la définir. Elle devrait être multiculturelle et ne pas s’enraciner dans des clichés tels que le hockey improvisé (shinny) sur un étang gelé.

Haut de la page

Calendrier des événements 2010–2011

Assemblée générale annuelle de l’OPSAC intitulée « Renforcer le soutien aux arts » St. John’s, T.-N.-L. Du 17 au 19 novembre 2010.

Haut de la page

Nouvelles de la communauté artistique internationale

L’Agenda de Séoul

Au cours de la seconde Conférence mondiale de l’UNESCO sur l’éducation artistique qui s’est tenue en mai, les délégués se sont entendus sur une nouvelle stratégie pour le développement de l’éducation artistique. L’Agenda de Séoul appelle l’attention des États membres de l’UNESCO, de la société civile et des organisations professionnelles pour aider à développer le plein potentiel en matière d’éducation artistique pour les apprenants de tous âges.

Culture Action Europe prône le soutien aux arts dans les politiques de l’UE

Le mois dernier, Culture Action Europe a annoncé le lancement de sa campagne we are more, un effort pour améliorer la reconnaissance du rôle des arts et de la culture dans les sociétés européennes. La campagne qui s’étendra sur trois ans demandera à l’Union européenne (UE) d’accroître le soutien au secteur artistique en qualité et en quantité. Les organisateurs espèrent accroître le soutien aux activités culturelles et stimuler la participation ainsi que l’engouement des Européens pour les arts au cours des dix prochaines années.

Le conseil de la FICAAC se réunit à Madrid

Le conseil d’administration de la Fédération internationale de conseils des arts et agences culturelles (FICAAC) a tenu une réunion en Espagne les 27 et 28 septembre. Les délégués ont discuté du projet de plan stratégique 2011­2014 de l’organisation, des objectifs pour le Sommet mondial sur les arts et la culture de même que des autres projets en cours de développement.

Cette année marque le dixième anniversaire de la FICAAC. Surveillez bien les activités spéciales qui souligneront cet événement.

Groupe de travail américain pour promouvoir l’engagement culturel international

L’U.S. Center for Citizen Diplomacy a annoncé récemment la création d’un groupe de travail ayant pour mandat de susciter l’engagement culturel international. L’International Cultural Engagement Task Force examinera les formes actuelles de diplomatie culturelle et celles qui sont proposées pour améliorer la compréhension, le respect et la confiance entre les pays. De façon plus particulière, le groupe étudiera les partenariats entre les personnes et les organisations situées aux États­Unis et celles qui sont à l’étranger dans des médias tels que la danse, le design, le cinéma, la littérature, la musique, l’opéra, le théâtre, les arts visuels, la télévision et les arts numériques.

Le gouvernement du Royaume-Uni réduit le financement des arts

Le 20 octobre, le gouvernement britannique a annoncé une réduction de 30 % du financement alloué au Arts Council England (ACE) et a demandé que l’ACE ne réduise que de moitié les sommes versées aux organismes artistiques de premier plan. En termes réels, le budget de l’ACE passera de 449,5 millions de livres sterling (£) dans le présent exercice financier à 349 millions (£) en 2014. Selon le directeur général de l’ACE, Alan Davey, ces compressions priveront au moins cent organismes artistiques de leur financement.

L’ACE devra également diminuer ses coûts de fonctionnement de moitié, malgré le fait que le Conseil britannique a déjà réduit d’un cinquième ses dépenses de fonctionnement au terme d’un examen de 18 mois. 

La NEA célèbre ses 45 ans

La National Endowment for the Arts (NEA) a célébré son 45e anniversaire le 29 septembre. Plus important donneur de subventions aux États­Unis, la NEA attribue environ 100 millions de dollars par année, et investit dans les groupes artistiques dans tous les États. Cette agence, également responsable des dossiers de recherche sur les arts, produit des rapports qui suscitent la réflexion sur les questions inhérentes aux arts et à l’éducation. Pour souligner cet anniversaire spécial, la NEA a publié un recueil de statistiques qui démontre l’influence de la fondation.

Haut de la page

La recherche en bref

Le Conseil des Arts du Canada a investi 158 millions de dollars dans le financement des arts en 2009­2010

Le financement des arts au Canada a connu une amélioration importante l’an dernier. Dans son rapport annuel 2009­2010, le Conseil des Arts du Canada a annoncé qu’il a distribué plus de 158 millions de dollars en subventions, paiements, bourses et prix aux Canadiens. Ces fonds ont favorisé la création, la production et la diffusion d’œuvres inspirantes qui procurent aux Canadiens un sentiment d’appartenance.

Au total, le Conseil a soutenu plus de 21 400 auteurs, artistes et organismes artistiques œuvrant dans plus de 500 collectivités canadiennes.

Pour des rapports détaillés sur le financement annuel du Conseil des Arts du Canada accordé aux provinces et aux territoires, visitez www.canadacouncil.ca/publications_f/statistiques/ek127235070467031250.htm.

Le financement des arts en mode attente

La Conférence canadienne des arts a récemment publié son analyse du budget fédéral sur les arts et les industries culturelles. En mode attente — pour le momentoffre trois conclusions : d’abord, le financement accordé aux arts et aux industries culturelles demeure relativement stable pour la plupart des organismes; deuxièmement, la récession et les mesures prévues pour réduire les coûts pourraient mener à des compressions dans les arts — peut-être aussi rapidement qu’en 2012; troisièmement, le gouvernement fédéral n’a pas de vision à long terme pour les arts et les industries culturelles.

Les signes vitaux des arts sont stables

Le mois dernier, Fondations communautaires du Canada a publié ses rapports Signes vitaux — analyses des indicateurs de la qualité de la vie, tels que les écarts de pauvreté, les taux de chômage, le nombre de médecins par habitant et les taux crimes contre les biens dans 15 des plus grandes villes canadiennes.

Dans son analyse des arts et de la culture au Canada, l’organisation conclut que bien que le nombre de personnes travaillant dans ce secteur a grimpé depuis 1987, leur proportion par rapport à l’ensemble de la population active est restée inchangée. On note aussi que plus de personnes travaillent dans les industries culturelles dans les grands centres urbains que dans les plus petits et dans les collectivités rurales.

Recherches sur les arts examine quatre nouvelles études

La plus récente édition de Recherches sur les arts de Hill Strategiesprésente un sommaire de quatre grands rapports statistiques : une enquête canadienne sur la participation aux activités artistiques et la perception du public des arts et un indice canadien sur les loisirs et la culture, ainsi qu’un indice américain sur les arts et une enquête sur la participation aux activités artistiques aux États­Unis.

Haut de la page

Pourquoi financer les arts en période d’austérité

Un article paru cet été en Angleterre dans The Arts Newspaper avance l’idée que les agences de promotion des arts, tel le Arts Council England, luttent pour formuler des arguments convaincants en faveur du financement à long terme des arts.

L’auteur Robert Hewison soutient que les arguments à court terme contre les compressions dans les arts mettent l’accent sur les dommages causés par la récession mondiale. Puisque les organismes artistiques misent sur un équilibre entre le financement public et privé, et parce qu’un nombre très élevé d’organisations du secteur privé ont réduit le financement des fondations pour les arts, le secteur public doit continuer de financer les arts, selon lui.

À long terme, les solutions en matière de financement doivent tenir compte de facteurs tels que la contribution des arts à l’économie. Elles doivent aussi miser sur la contribution des arts au capital social qui, lui, contribue à la cohésion sociale, à la créativité et au bien-être de la société dans son ensemble.

Haut de la page

Avis importants

Date de révision : 2011-03-04