Le bulletin de l'OPSAC

Le bulletin de l'OPSAC - numéro 7, avril 2010

La Saskatchewan dévoile sa nouvelle politique culturelle

En mars, le gouvernement de la Saskatchewan a présenté sa première politique culturelle en plus de 25 ans. Pride of Saskatchewan: A Policy Where Culture, Community and Commerce Meet décrit les principes et les priorités qui guident le développement du secteur des arts, de la culture et du patrimoine en Saskatchewan. Cette politique fait la promotion de la collaboration pour maximiser les avantages socio-économiques de l'industrie culturelle et encourage les contributions provenant des collectivités autochtones et rurales, ainsi que des petites villes de la Saskatchewan. « La culture amène avec elle l'innovation, la croissance économique et une meilleure qualité de vie, a affirmé Dustin Duncan, ministre du Tourisme, des Parcs, de la Culture et des Sports. « Nous devons favoriser l'excellence artistique et la créativité, promouvoir la gestion partagée, faciliter l'accès à la population, stimuler l'engagement, développer le potentiel communautaire et soutenir la réussite économique. »

L'AFA présente une nouvelle structure des programmes de subventions

L'Alberta Foundation for the Arts (AFA) a modifié son programme de subvention pour le rendre plus efficace et plus facile d'utilisation. La nouvelle structure, fondée sur la rétroaction reçue de plus de 2 000 artistes ou organismes artistiques, répartit les subventions en quatre catégories : subventions de fonctionnement pour les organismes artistiques, subventions de projet pour les organismes artistiques, subventions de projet pour les artistes individuels et subventions de fonctionnement et de projet pour les industries culturelles. L'AFA indique que les engagements et les échéanciers actuels concernant les subventions ne seront pas touchés par ce changement administratif.

Spectacle et gala du Newfoundland and Labrador Arts Council

Le Newfoundland and Labrador Arts Council tiendra son 25e spectacle et gala annuels le 1er mai à Happy Valley-Goose Bay. Ce n'est que la deuxième fois que le spectacle se tient ailleurs qu'à St. John’s. Des prix seront remis dans cinq catégories : l'artiste de l'année, les arts dans l'éducation, l'artiste émergent, le prix d'excellence en arts et le prix du mécène de l'année. L'auteure Helen Fogwill Porter et le groupe The Flummies du Labrador seront aussi intronisés au Hall d'honneur.

Nouveau répertoire des services pour les artistes issus de la diversité culturelle

Un nouvel outil créé par le Conseil des arts et Diversité artistique Montréal (DAM) permet aux artistes québécois issus des communautés culturelles d'avoir accès à des ressources précieuses en matière de développement de carrière. Le Répertoire des organismes qui offrent des services aux artistes issus de la diversité culturelle au Québec dresse la liste des services offerts par les organismes à la grandeur de la province. Il s'agit, par exemple, des services de mentorat, de financement, de réseautage ou de défense des arts.

« Le Conseil des Arts est sensible au visage changeant de la démographie au Québec et il reconnaît aussi la contribution croissante que les artistes issus de la diversité culturelle apportent au milieu artistique québécois, indique Mme Sheila James, coordonnatrice du Bureau de l’équité du Conseil des Arts. Grâce à ce partenariat avec DAM, nous avons pu combler une lacune dans l’information offerte aux artistes de ces communautés. »

Le CANB participe au lancement d'un projet d'art communautaire à Caraquet

Le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick et la Ville de Caraquet ont lancé un projet de trois ans pour aider financièrement les artistes et les groupes artistiques professionnels de la région du Grand Caraquet. Le Projet d'arts communautaires de Caraquet accordera jusqu'à 15 000 $ en appui aux projets de collaboration entre les groupes artistiques et la collectivité.

La Saskatchewan lance un programme de prêts à faible taux d'intérêt à l'intention des artistes

Le Saskatchewan Arts Board et le ministre du Tourisme, des Parcs, de la Culture et du Sport de la Saskatchewan ont lancé un programme de prêts à faible taux d'intérêt destiné aux artistes. Le programme de prêts flexibles pour les industries de la création de l'ordre de 1 150 000 $ offre des prêts à court terme jusqu'à 25 000 $ à l'intention des créateurs et des entreprises des domaines de l'artisanat, de l'édition, du disque et des arts visuels.

Haut de la page

Présentation des ressources

Des artistes s'expriment sur les contributions du CAM dans une nouvelle vidéo

Dans En art, c'est l'intérieur qui compte, une nouvelle vidéoproduite par le Conseil des arts du Manitoba, des artistes de premier plan parlent de l'importance des arts au Manitoba et du rôle qu'a joué le Conseil dans l'établissement de leurs carrières.

Generosity and Curiosity: The Artful Manager

Les membres de l'OPSAC souhaiteront peut-être voir ce discours prononcé par Ben Cameron, directeur du programme des arts de la Doris Duke Charitable Foundation de New York. Il s'est exprimé au TEDx de Calgary sur les tendances en matière de participation aux manifestations artistiques et sur les répercussions de la technologie sur les arts de la scène. TEDx est un programme d'événements locaux autogérés qui rassemblent les personnes afin qu'elles partagent des idées qui valent la peine d'être répandues.

M. Cameron a été le conférencier principal lors de la Réunion de perfectionnement professionnel de l'OPSAC sur l'évaluation de programme en 2009.

No Culture, No Future - publication prévue au printemps

La version anglaise de l'ouvrage Le facteur C, dont l'auteur est Simon Brault, vice-président du Conseil des arts, devrait être publié le 29 mai chez l'éditeur Cormorant de Toronto. Intitulé No Culture, No Future, le livre fait partie de la campagne de M. Brault pour convaincre les personnes et les administrations des villes de partout au pays que l'investissement dans les arts est à l'avantage de tous les citoyens.

Depuis la parution de la version française en 2009, M. Brault a participé à des conférences au Canada et ailleurs dans le monde à l'occasion desquelles il a abordé les idées avancées dans son livre. Lors d'un séminaire organisé par Arts and Cultural Industries Manitoba en mars à Winnipeg, M. Brault a indiqué que la communauté artistique doit se faire la championne de l'éducation et de la participation du public si elle désire ralentir son déclin.

Haut de la page

Renouvellement du partenariat de financement des arts pour 2010-2011

Le Conseil des arts du Canada et l'Alberta Foundation for the Arts (AFA) ont renouvelé l’Initiative de développement créatif de l’Alberta (IDCA) pour 2010–2011. L'IDCA a été mise de l'avant originellement en tant qu'initiative de financement des arts d'une durée de trois ans afin d'appuyer le développement des arts en Alberta. Le programme, qui a financé jusqu'à présent les activités de plus de 350 artistes ou organismes professionnels et a octroyé 6 millions de dollars, offre des subventions pour des projets liés à la création, au développement, à la recherche, au renouvellement du public et à l'établissement de la capacité administrative. Pour plus de la moitié des personnes intéressées, il s'agissait de leurs premières subventions du Conseil des arts. Le Conseil des arts et l'AFA se sont engagés à verser un million de dollars à l'IDCA pour le présent exercice financier.

Haut de la page

Pratiques exemplaires en matière de gouvernance pour les conseils des arts - planification de la relève

Note aux lecteurs : Cet article est le deuxième d'une série qui traite des pratiques exemplaires en matière de gouvernance pour les conseils des arts. Nous remercions le Conseil des Arts du Canada d'en avoir fourni le contenu. D'autres articles concernant la gouvernance seront présentés dans les prochains numéros du Bulletin de l'OPSAC.

La planification de la relève comprend également la préparation au départ d'employés clés, en particulier ceux qui occupent des postes de leaders. Dans les organismes de petite taille, les plans de succession peuvent porter uniquement sur le poste de directeur administratif, tandis que dans le cas des organismes plus importants, ils peuvent s'appliquer à l'ensemble de l'équipe de la haute direction.

Le document du Conseil des arts du Canada sur les pratiques exemplaires en matière de planification de la relèvecomprend :

  • la définition et l'objectif des plans de relève;
  • la raison pour laquelle les plans de relève sont importants;
  • la façon d'élaborer un plan de relève.

Les plans de relève planifiés décrivent les étapes que devra suivre un organisme lorsque des employés clés quittent leurs postes après avoir donné un préavis. Pour ce qui est des plans de relève d'urgence, ils contiennent les étapes qu'un organisme doit prendre lorsque des employés clés quittent leurs postes de manière inattendue.

Voici certaines des questions clés que les conseils des arts devraient considérer lorsqu'ils décident d'élaborer un plan de relève :

  • les plans stratégiques et les objectifs futurs;
  • les besoins en main-d'œuvre;
  • la rétention du savoir et les rôles critiques;
  • les stratégies de gestion du talent.

Un organisme doit tenir compte de la planification de la relève lorsqu'il établit son budget annuel. Les conseils devraient évaluer les ressources humaines qui devraient être consacrées à la formation et au perfectionnement du personnel, de même qu'au perfectionnement des employés qui occupent des postes de direction. Il est important que les employés connaissent les rôles et les responsabilités des uns et des autres.

Si vous désirez obtenir un exemplaire de Pratiques exemplaires de gouvernance : planification de la relève du Conseil des Arts du Canada, envoyez un courriel à Robyn Jeffrey, agente de Partenariat et réseaux.

Haut de la page

Nouvelles concernant le personnel de l’OPSAC

Retour du DG de l'AFA

Le 1er avril, le directeur général Jeffrey Anderson a repris les commandes de la direction des arts de l'Alberta Foundation for the Arts. Au cours des deux dernières années, il a été responsable de la mise en œuvre de la politique culturelle albertaine. Jeffrey, c'est un plaisir de te revoir!

Nomination d'une nouvelle directrice des communications au Conseil des arts du Canada

Le Conseil des arts du Canada souhaite la bienvenue à sa nouvelle directrice des communications, Tammy Scott, qui possède plus de 15 ans d'expérience en marketing et en communication.

Mme Scott a déjà été vice-présidente, Communication marketing chez TELUS et vice-présidente, Commercialisation de la marque chez MasterCard International. Elle parle couramment français et anglais et détient un B.A. avec spécialisation en communication de l'Université Concordia et un Master Certificate en communication marketing de l'Université York. Elle est aussi diplômée du programme professionnel certifié en publicité et en communication de l'Institut des communications et de la publicité.

Mme Scott entrera en fonction le 6 avril et remplacera Carol Bream qui prendra sa retraite après 13 ans de bons et loyaux services au Conseil des arts.

Haut de la page

Calendrier des événements 2010 de l’OPSAC

  • Réunion de perfectionnement professionnel de l'OPSAC sur la danse, les 4 et 5 juin 2010, Conseil des Arts du Canada, Ottawa (Ontario)
  • Réunion de perfectionnement professionnel de l’OPSAC sur les partenariats, les 16 et 17 septembre 2010, Toronto (Ontario)
  • Assemblée générale annuelle de l’OPSAC, Développement du soutien aux arts : Partie II, du 17 au 19 novembre 2010, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Haut de la page

Nouvelles de la communauté artistique internationale

L'Angleterre accorde un nouveau type de bourses

L'Arts Council England, en conjonction avec le ministère de la Culture, des médias et du Sport, a récemment lancé le Creative Bursaries Scheme, un programme qui aide les diplômés qui proviennent de familles à faible revenu à décrocher des emplois dans le milieu des arts. Le projet pilote de l'ordre de 600 000 £ aidera au moins 40 étudiants à obtenir des stages rémunérés dans des organismes artistiques établis.

Le conseil de la FICAAC se réunit à Vancouver

Le Conseil d'Administration de la Fédération internationale des conseils des arts et d'agences culturelles (FICAAC) s'est réuni à Vancouver les 5 et 6 mars. On a discuté du plan stratégique de la FICAAC et exploré le rôle de celle-ci en tant que championne mondiale des arts.

Les directeurs ont aussi discuté de l'idée d'effectuer des campagnes internationales sur les arts, de même que de la pertinence de créer des messages centralisés qui appuient les groupes artistiques locaux. Le rapport de FICAAC sur ce sujet sera publié en avril.

Enfin, les participants ont discuté des plans d'action liés au sommet mondial 2011 de la FICAAC qui se tiendra à Melbourne, en Australie, du 3 au 6 octobre. Le thème du sommet sera Creative Intersections.

Le conseil des arts d'Australie accorde un nouveau mandat à sa PDG

Le ministre des Arts d'Australie accorde un nouveau mandat à la présidente/directrice générale du conseil des arts d'Australie, Kathy Keele. Pendant son premier mandat, Mme Keele a mis en œuvre des réformes qui ont rendu le conseil plus efficace et plus transparent. Le ministre des Arts, Peter Garrett, a indiqué que Mme Keele jouera un rôle important dans le projet du gouvernement d'élaboration d'une politique culturelle nationale.
Mme Keele, qui a aussi été membre du Conseil d'administration de la Fédération internationale des conseils des arts et d'agences culturelles, s'est vue accorder un mandat additionnel de cinq ans au poste de chef du conseil des arts d'Australie.

NASAA : baisse du financement des organismes artistiques d'État en 2010

Les résultats du plus récent sondage annuel de la National Assembly of State Arts Agencies sur les crédits législatifs indiquent que le financement des organismes artistiques d'État s'est vu réduire de 10 % en 2009-2010. À la grandeur des États-Unis, les États ont réduit en moyenne de 32,8 millions de dollars le financement accordé aux organismes artistiques. Les nouveaux niveaux de financement moyens sont maintenant d'environ 297 millions de dollars ou de 0,96 $ par habitant.

L'an dernier a été la seconde année consécutive où l'on a vu les États diminuer le financement qu'ils accordaient aux organismes artistiques. C'est au Michigan, en Floride et en Illinois où les réductions ont été les plus importantes.

La Nouvelle-Zélande repense l'administration des arts

Le ministre de la Culture et du Patrimoine de la Nouvelle-Zélande, en consultation avec Creative New Zealand et des créateurs d'art, a récemment procédé à un examen de la politique gouvernemental en matière d'art et de patrimoine.

Cet examen recommande la création d'un conseil unique qui serait responsable d'établir la politique et la stratégie ainsi que d'accorder le financement. Composé de 13 membres provenant de l'ensemble des communautés culturelles néo-zélandaises, le Conseil compterait des représentants de partout au pays, y compris de la communauté maorie. Cette réforme permettrait au gouvernement de réaliser des économies annuelles d'environ 200 000 $ NZ.

Haut de la page

Calendrier d'événements internationaux 2010 de l’OPSAC

Haut de la page

Avis importants

Date de révision : 2011-03-02